fbpx

TRAGÉDIE DE RACINE

Comment vas-tu, vieille branche ?

Comme l’auteur nous le révèle dans le commentaire audio accessible en bas de cette page, c’est son ennemi personnel Jaïr Bolsonaro qui lui a inspiré cette sculpture. Si vous voulez savoir pourquoi, vous z’avez qu’à écouter le bidule.

Nous savons (et pas seulement à Marseille, comme disait l’autre) que Geluck se préoccupe des questions environnementales depuis longtemps et que son Chat a déjà poussé de nombreux cris d’alarme à travers ses interventions dans la presse, souvent reprises en album.

Mais bon, tout le monde n’est pas toujours sensible à ses arguments. Alors quoi ? Il doit la fermer, sous prétexte que les salauds ne l’écoutent pas ? Eh bien non ! Le Chat et son auteur continueront sans relâche à dénoncer les turpitudes de ceux que rien n’arrête dans leur course aux profits indécents.

Et si ses messages engagés ne font pas toujours bouger les choses comme nous le souhaiterions, attardons-nous sur la poésie qui se dégage de ses apparitions dans l’espace public. Et si les enfants demandent pourquoi Le Chat se fait attaquer par des oiseaux, il suffira de leur répondre : «Eh bien, parce que pendant des millénaires les chats ont mangé des volatiles. Et là, ils en ont marre, les oiseaux. Alors ce sont eux qui mangent le Chat. Tu comprends, Hashtag* ? C’est un peu le Metoo des petits oiseaux ?»

* Prénom scandinave

Un visiteur : – Et alors, le titre «Tragédie de Racine», alors là bravo ! C’est vraiment une trouvaille. Vous êtes trop fort !

Geluck : – Eh bien, justement, celui-là n’est pas de moi. C’est ma collaboratrice Ariane qui l’a trouvé.

Le visiteur : – C’est vrai ? Ce n’est pas vous ? Eh bien, vous me décevez.

Geluck : – (soupir)…